Biographie

Manon Mullener est une pianiste fribourgeoise de 24 ans. Issue d’une famille de musiciens avec un père et un frère batteur, elle commence le piano à l’âge de 4 ans au Conservatoire de Fribourg. A l’âge de 17 ans, son amour pour le jazz, et plus particulièrement pour la musique latine l’a emmenée jusqu’à Cuba où elle a pu approfondir ses connaissances dans ce domaine. De retour en Suisse, elle reçoit le Prix de la Spirale à Fribourg. Après avoir étudié à Fribourg auprès de Richard Pizzorno et Thomas Florin, Manon continue ses études à la Haute Ecole de Musique de Berne où elle est élève de Colin Vallon.

En 2019, Manon enregistre son premier album ‘’Reflejos’’ en collaboration avec le pianiste péruvien Cesar Correa et le percussionniste zürichois David Stauffacher. Ils partagent la scène pour de nombreux concerts en Suisse et à l’étranger. L’album est très bien reçu par la critique. Manon et César décident de sortir divers singles pour 2022 destinés avant tout aux danseurs, enregistrés des musiciens supplémentaires dont le saxophoniste Gerry Lopez ou encore Juan Munguia, célèbre trompettiste du groupe cubain Irakere.

Depuis août 2020, elle fait partie de l’équipe de modérateurs de l’émission de radio « Jazz am Sunntig » sur Radio RaBe. En 2021, elle participe à la création de quelques épisodes en anglais pour le Swiss Jazz Hour organisé en collaboration avec la radio indienne Boxout.

Malgré son jeune âge, Manon a effectué des concerts et tournées dans de nombreux clubs et festivals en Suisse mais également à l’étranger dont en France, en Allemagne, en Espagne ou encore au Mexique à Cuba.

En 2022, elle fait partie des 6 gagnantes du concours international SOFIA basé à Zürich. Elle lance cette année-là le Manon Mullener 5tet, son premier projet personnel dont un album est prévu pour 2023.

Pianiste versatile, elle est à l’aise dans de nombreux styles musicaux, ce qui lui vaut d’être active dans des projets très variés comme l’Orchestre des Jeunes Jazzistes de Fribourg, le trio Blue Sphere, la Nueva Orquesta et Fab and the Gang, Nicole Johänntgen’s Robin, entre autres.

© Marius Mattioni